à la découverte de Kveta Pacovska….

une bien belle après-midi avec les enfants de maternelle de l’école du Tilleul.

Après une présentation rapide de Kvéta Pacovska et de ses livres plusieurs animations ont été proposées:

– lectures d’histoires.. Le petit roi des fleurs avec les plus grands et Corne rouge pour les plus petits…

– manipulation du jeu d’après le livre « rond, carré » : les livres de Pacovska sont pleins de formes en volume qui semblent se déplacer en glissant au travers des pages….

Après avoir construit un espace imaginaire avec le jeu de construction, les joueurs choisissent un personnage (bouton, boule, conducteur de poule, crayon, pantin) …. à l’aide de cannes aimantées, ils déplacent leur personnage et provoquent des rencontres …..

DSCN8686

– dessins … – atelier d’écriture ….

Les enfants étaient très réceptifs et attirés par les couleurs des différents albums qu’ils ont pu feuilleter à loisir en fin de séance.

IMG_3862

prochaine animation : vendredi avec le RAM…..

un bon petit moment….

avec les élèves de grande section …. d’Jo a raconté l’histoire de Petit Bleu, Petit Jaune de Léo Lionni dans la version édité par l’association « les doigts qui rêvent »…

DSCN8473

un album tactile avec les illustrations en relief et le texte en braille

au grand étonnement de Josette, les enfants ne connaissaient pas ce classique de la littérature enfantine ….

Une petite histoire de Noël…

pour leur dernier passage à la médiathèque en 2012, les élèves de grande section de l’école du Tilleul ont écouté l’histoire de la moufle (d’après un conte populaire Ukrainien)

DSCN8170

 

l’auditoire a été conquis ….. les enfants en redemandent…rendez-vous en 2013 pour de nouveaux contes…..

plusieurs versions de la moufle existent… celles disponibles à la médiathèque….

 

histoire contée par d’Jo

510JX7W1JEL SL500 AA300

ce mardi 20 novembre, les élèves de la section de grands de la maternelle sont venus écouter l’histoire du petit bonhomme des bois à la médiathèque. De l’attention, des sourires, des questions ont ponctué ce récit dynamique que les enfants ont aimé entendre…

le petit bonhomme des bois de Pierre Delye et Martine Bourre chez Didier jeunesse

DSCN8080

répétitions de théâtre avec les enfants de l’école…

les enfants de l’école du Tilleul ont assisté aux répétitions du spectacle « sur le chemin de Baba Yaga » par la Cie Caravanes…. on aurait pu entendre une sorcière voler.., tant les enfants étaient scotchés…. et Céline qui raconte…qui explique et qui captive son jeune public..

voir aussi l’article de la Voix du Nord du dimanche 22 janvier ICI

projet financé dans le cadre du FLIP pays coeur de Flandre

le loup avec la classe de Virginie…

Cet après-midi, les élèves du cycle 2 de  l’école du Tilleul sont venus voir l’exposition sur le loup prêtée par la MDN.

Ce sont les sections de grands qui sont venus les premiers…..Après quelques informations sur le  mode de vie des loups, nous sommes passés aux contes : on commence par une comptine : ‘Promenons-nous dans le bois’

….puis un conte ‘Le petit chaperon rouge’  qui met en scène  un méchant loup, ensuite  on écoute d’autres histoires dans lesquelles le loup est un peu ridiculisé :‘Le loup et la mésange, Un loup génial’ au grand plaisir des enfants !! enfin , on finit par un loup charmant : ‘La chaussette de monsieur loup’. Les enfants ont regagné leur classe ravis, après ce bon moment.

Les CP et CE1 ont suivi. Partagés en 2 groupes, ils ont pu écouter ou lire les informations sur les loups, en suivant les panneaux de l’exposition …..

 

.tandis que les autres écoutaient des contes un peu plus surprenants : ‘La vérité sur l’histoire des trois petits cochons’ et ‘Les trois petits loups et le grand-méchant cochon’.

On fouille un peu dans la malle aux livres avant de retourner en classe.

Un bel après-midi  bien rempli et agréable pour tous.

le loup avec l’école maternelle….

 

DSCN6490

tout a commencé par une petite musique….

DSCN6487

et dans le panier de Camille, plein d’histoires de loup…..

DSCN6515

 

– « Loup » d’Olivier Douzou éditions du Rouergue

– « Le loup obéissant » d’Ophélie Texier , école des loisirs

– « Loup y es-tu? » Charlotte Mollet, pirouette Didier

– « le petit chaperon rouge » Kimiko, école des loisirs

– « roulé le loup! » Praline Gay-Para/Hélène Micou, Didier jeunesse

– « mais où est la maison des trois petits cochons? Pierrick Bisinski, école des loisirs

–  » le loup et les 7 chevreaux » un conte des frêres Grimm adapté en 3D par Bruno Heitz, seuil

c’est la rentrée…

nous souhaitons une bonne rentrée aux enfants de l’école du Tilleul….avec un poème de Gilles Brulet  » le Tilleul »

en poème ce mondeLe tilleul

De la cour de l’école

Pendant les grandes vacances

Garde nos comptines.

Pour ne pas les oublier

Par jour de petit vent

Il se les répète

En tapant dans ses feuilles.

 

 

l’école est finie….

quelques photos du passage de la maternelle le lundi matin tous les 15 jours..

P1000679

Camille raconte des histoires par groupe d’âge…

 

pendant ce temps les autres choisissent leur livre et  Nathalie note sur la fiche ( et non ! on n’est pas encore informatisé ! )

 

 

rendez-vous en septembre pour de nouvelles aventures au milieu des livres…

Ecole du Tilleul… les CP, CE1 ont aimé…

Alphab’art : les lettres cachées dans l’art : Editions Palette

alphab-art.jpg

moi, j’ai beaucoup aimé le livre, parce que j’ai vu les les lettres de l’alphabet. Mais j’ai fait aussi une partie de cache-cache…..Robin

Résumé : Apprendre à regarder un tableau tout en s’amusant.

Ce livre-jeu est l’occasion de découvrir l’art et les lettres de l’alphabet en provoquant la rencontre d’une lettre et d’un tableau. En incitant à la découverte, il contribue à nourrir la curiosité et le regard de l’enfant et lui donne ainsi une première culture artistique.

Loup-Rouge de Domitille de Pressencé

loup rougej’ai adoré. Loup-Rouge n’est pas comme les autres loups. Il est tout rouge et il peut se transformer en humain. Il lui arrive plein d’aventures…..Kyllian

Résumé : Je suis un louveteau un peu spécial : mes poils sont rouges du museau à la queue. Ma naissance a mis Vieux-Chef dans une colère épouvantable. Il prétend que le rouge porte malheur. Woulala, mais qu’est-ce qu’il va faire de moi ?

Le château du petit prince de Jean Luc Englebert

le-chateau-du-petit-prince.jpgc’est très bien, un petit prince se retrouve tout seul dans son château, avec un dragon, mais il n’aime pas les dragons..  Abby

Résumé : Un jour, le roi dit à son fils : « Tu es grand, maintenant. Il est temps que tu aies ton propre château. » Et il lui montre la tour qu’il a fait construire pour lui. « Hm, hm. Mais je ne veux pas rester ici, dit le prince. Un dragon pourrait facilement y entrer… »

Beaux-Livres

Les « beaux-livres »*…avec la classe maternelle de l’école du tilleul

(*collection de livres prêtée par la Médiathèque Départementale du Nord)

Quel choix! La collection de livres est importante, et je ne dispose que de deux séances pour les exploiter avec les enfants.

DSCN4743

Mon attention se porte sur une série de petits livres/jeux thématiques de l’auteur et illustrateur Katsumi Komagata.

komagata

Comme des petits annuaires qui contiennent plusieurs fiches, ils s’intitulent « What Color? » ou « Friends in Nature » ou encore « First Look ». Pas de mots, juste des images, des couleurs, des formes: les enfants semblent captivés et les interactions démarrent !

Du même auteur, je choisis un album animé de découpages, « L’endroit où dorment les étoiles ».

l'endroit ou dorment les étoiles

Cette fois, nous découvrons un peu de texte dans un décor essentiellement blanc parsemé d’étoiles et de touches de couleurs ou scintillantes. Apaisement en cours…Chuuut….

Dans un grand format (intéressant pour la lecture groupée), le « Livre d’affiches » de Solotareff

DSCN5081présente des textes drôles et poétiques sur des dessins simples et colorés. A chaque affiche correspond une nouvelle qui débute ainsi : « Mon nom est patience, un nom assez ancien, mais c’est un beau nom de chien […]  » ou encore « Moi je suis Nicolas, Père-Noël de métier mais cancre en vérité […] « . Les enfants en re-demandaient !

 

Mais  place au livre suivant, « Les larmes de crocodile » de André François.

les larmes de crocodile

Ce livre, édité pour la première fois en 1956, se présente comme un petit colis long et étroit, qui renfermerait un crocodile: « contient un crocodile, attention fragile ».

C’est quoi des larmes de crocodile? Après un petit détour par l’Egypte, l’histoire -un peu loufoque mais rigolote- nous ramène « à la maison  » en compagnie d’un crocodile pour nous en donner une explication.

Je choisis pour terminer un coffret de trois livres: « 3 histoires de Katrin Stangl »

3 histoireset, sur l’insistance des enfants, nous les lisons toutes les trois! « La couronne disparue » débute par « Il était une fois une très jolie princesse […] » et nous raconte l’histoire d’une princesse et de sa couronne. « Le sapin jaune » commence par « Il était une fois un sapin qui dit quel toupet je suis si jaune et les autres sont verts […] » et nous raconte l’histoire d’un sapin qui veut devenir vert. « Qui court le plus vite? » est une histoire d’ours et d’animaux… Le tout illustré par des linogravures de l’auteur. De vraies petites histoires dans une présentation simple et convaincante!

Que dire en conclusion? Que cette sélection de « beaux » livres renforcent mon idée de l’utilité des livres et de la lecture: à quoi sert un livre? A le regarder parce qu’il est beau, coloré, décoré; à le manipuler parce qu’il est grand ou tout petit ou allongé ou animé; à l’écouter parce qu’il raconte des histoires et nous emmène à chaque fois vers de nouvelles aventures…Bref, à donner du plaisir!

Bons et beaux livres!

Camille

sélection de l’école du Tilleul

Les oiseaux  /  Laurent Spanneut

les oiseauxC’est vraiment génial ! Il y a un CD, on peut alors apprendre à connaître les oiseaux et à reconnaître leurs chants……Elisa

C’est super, on apprend le nom des oiseaux…Abby

La chaise bleue /  Claude Boujon

la chaise bleueEscarbille et Chaboudo se promènent dans le désert. lls tombent nez à nez avec..une chaise bleue. Les deux compères vont alors s’amuser avec, en la transformant en divers objets.

J’aime ce livre parce que ça me donne des idées pour faire des mimes et j’aime aussi parce que ça me donne envie de faire tout ce qu’on peut avec des chaises…..Robin 

2 livres chez poche benjamin : Le monstre du tableau de Méli Marlo / Claire le Grand  et L’ogre aux gros mots de Christophe Loupy / Olivier schwartz

le monstre du tableauLe monstre du tableau

J’aime ce livre parce qu’il y a un monstre caché dans le tableau de l’école. Les enfants de la classe décident de mener l’enquête….Florian

l’ogre aux gros motsl'ogre aux gros mots

Un ogre qui n’arrête pas de dire des gros mots apprend à la télé qu’il y a des perroquets qui mangent les mots. Il décide d’en acheter un….Kyllian

Marie ou la vie par 100  /  Keiko Maeo

marie-ou-la-vie-par-100C’est rigolo parce que Marie veut toujours que tout soit par 100 : lire 100 livres, manger 100 glaces…Lou Ann

 

 

Un petit chaperon rouge  /  Marjolaine  Leray

un petit chaperon rougeIl y a des dessins très rigolos et là, c’est le petit chaperon rouge qui roule le loup !…Logan

On en avait déjà parlé ICI

La feuille du Tilleul….

La classe de Virginie participe au blog en proposant sa sélection de livres préférés….

Le livre le plus génial que j’ai jamais lu de Christian Voltz

 

le-livre-le-plus-genialrésumé du livre : Il était une fois une jeune fille pirate qui passait son temps à boire du rhum et à se battre.  Son plat préféré à cette jeune fille ?

♥♥♥♥  C’est Vraiment génial ! trop rigolo…Maxime

 

Lucas le meilleur en tout / Pakita

lucas le meilleur♥♥♥♥ c’est un garçon qui croit tout savoir mais c’est pas l’avis de ses copains….Mathéo

 

 

L’aspiracouleur de Didier Dufresne

Laspiracouleurrésumé du livre : À Camaïeu, le ciel est souvent gris. Alors, pour que la vie soit plus gaie, les habitants ont pris l’habitude de tout peindre : les murs, les toits et même les pavés des rues !

♥♥♥♥ C’est un livre rigolo parce que les enfants se mettent à la recherche de celui qui vole toutes les couleurs…Florian

Tibili le petit garçon qui ne voulait pas aller à l’école /  Marie Léonard / Andrée Prigent

Tibili-le-petit-gar-on♥♥♥♥ C’est un petit garçon qui aime s’amuser mais un jour sa mère lui dit qu’il va aller à l’école. Quelle catastrophe !….Marie

♥♥♥♥ c’est vraiment génial! j’aime bien ce livre car Tibili ne voulait pas aller à l’école et après, il va y aller et adorer!…..Lou

Les animaux étranges / Denys Prache

les-animaux-etranges.jpg

♥♥♥♥ Un livre qui parle des animaux qu’on n’a pas forcément l’habitude de voir….Lou

Un matin avec les enfants de « chez Nathalie »

C’est comment ?

Il faut :

–          Bien s’asseoir sur ses fesses

–          Ouvrir toutes grandes ses oreilles

–          Garder les yeux bien ouverts (on peut aussi les fermer parfois…)

–          Et la bouche à peine fermée…

–          …et…c’est parti  pour découvrir ensemble :

IMGP4423

 

Ce livre-là  […]  « pour les petits, pour partager, pour s’instruire, pour rigoler, […], pour chanter…

Pour chanter dis-tu ? Meunier, tu dors ? As-tu vu le furet courir et le petit escargot sourire ?…Chouette ! Des chansonnettes d’il y a longtemps « re-colorée » avec les photos, montages et autres dessins de Antonin Louchard ²!

Nous sommes  toujours tous là ?! « Tous pareils ?! »…D’accord, peut-être, mais bon, quand même pas tout à fait…Si ? Les caribous tout ronds, tout mignons d’Edouard Manceau³ nous démontrent dans un petit univers orange et vert que nous ne sommes pas si différents les uns que les autres…Un livre à partager ! Bonne découverte !

Camille

 

Ce livre-là de Malika Doray aux éditions MeMo

 

Savez-vous planter les choux ? de Antonin Louchard chez Bayard Jeunesse

 

Tous pareils ! Petites pensées de sagesse caribou de Edouard Manceau chez Milan Jeunesse

 

 

« sur le fil »

Mercredi 13 octobre « sur le fil » par la compagnie Gravitation avec l’aide du FLIP pays coeur de Flandre

DSCN4365

Mercredi 13 octobre « sur le fil » par la compagnie Gravitation avec l’aide du FLIP pays coeur de Flandre

Tous les tapis et chaises étaient occupés…. Une cent cinquantaine de petits et grands se sont bien éclatés…..

Nous avons accueilli Olivia et Natalia pour 2 spectacles….un le matin pour les plus petits et un l’après-midi pour les plus grands….

 

 

 » J’ai toujours été surpris par les vedettes qui se consacrent à une carrière visant les plus jeunes. Je ne vois pas la richesse artistique à entreprendre pareille fonction. D’ailleurs les rares que j’ai pu voir avant ce jour béni du 13 Octobre 2010 à la Croix du bac, les autres (sponsorisés par le jugement enthousiaste de bécasses mères de familles ou via un partenariat fraternel avec l’éducation nationale) auraient pu concourir au suicide collectif de nos enfants dégoûtés que l’avenir se résume à une chanson sur « les pains au chocolat » ou « le câlin de maman » pièce de théâtre en 3 actes !

Je peux remercier mes enfants de m’avoir tanné pour voir ce spectacle qui s’intitule «Sur le Fil ». Etant solidaire d’elles seules dans la vie, je les ai accompagnées en imaginant les installer aux meilleures places, me faufiler vers l’arrière et profiter de mon amitié avec mes cigarettes pour faire dérouler le temps. Il faudra un jour leur passer le bonjour car je n’ai pas bougé de ma place pour m’en griller une.

Captivé par le brio des 2 actrices à prendre une salle composée d’enfants et d’accompagnants (en distillant par différentes méthodes plusieurs histoires manuscrites et en les rendant vivantes pour tous)  je suis sorti ravi  d’avoir vu dans un tempo parfait pour leurs attentions (et la mienne) mes 2 nénettes avec la banane du début à la fin. Je crois même que sans me brûler j’ai du rire plusieurs fois.

Spectacle intelligent, drôle, émouvant, cassant les barrières entre les grands et les petits pour installer une anarchie maîtrisée (à la manière de « fais pas ci, fais pas ça » de Dutronc ou du travail de Goscinny avec « Le petit Nicolas »), les 2 actrices ont sélectionné des  histoires tendres ou (et) caustiques sans tomber dans la facilité. L’interaction didactique entre elles et leur jeune public montre bien qu’il est plus agréable « de savoir »  en rigolant que « d’apprendre » en s’emmerdant. La pédagogie de la compagnie Gravitation serait-elle la solution au marasme ambiant et à la création d’adultes épanouis ? Je réponds à ce referendum : « oui » pour 3 ! « 

P.

 

compagnie-gravitation-sur-l

Sur le fil sont accrochés les habits en train de sécher, chemisette à fleur, robe à pois, chaussettes dépareillées…. Sur le tapis une table basse, un harmonica, deux tabourets,

Sur un fauteuil un accordéon et un napperon .Et au milieu de ce chez-soi, Olivia et Natalia..On vous embarque sur le fil de nos histoires, de nos petites chansons, qui parlent de nous, de vous et de Toto Caramel…

img_4775

 

Les livres abordés…

– moi je déteste maman adore / Elisabeth Brami / seuil jeunesse

– moi j’adore , maman déteste  /Elisabeth Brami / seuil jeunesse

– Je veux des pâtes / Stéphanie Blake / Ecole des loisirs

– c’est moi le plus fort / Mario Ramos  / Ecole des loisirs

– Pourquôôââ / Voutch / collection tête de lard

– savoir vivre / Yann Fastier / Atelier du poisson soluble

– Pressé, pressée / Bernard Friot

– La grosse pomme et autres contes de gourmandise / Alain Gaussel / Syros jeunesse

« Petites histoires » pour les petits

DSCN3493

Les élèves de l’école maternelle du Tilleul sont venus lundi matin à la médiathèque. La classe est scindée en deux groupes, tandis que l’un choisit ses livres, l’autre écoute des histoires. Les petits ont aimé  « c’est mouillé, dit Lulu » (Fani Marceau) et « Drôles de poissons » (Lucy Cousins), ils ont tellement apprécié que les livres ont été empruntés aussitôt. Les plus grands ont suivi les aventures du « petit chat noir a peur du soir » (J. F. Rosell) et « Armeline Fourchedrue » (Quentin Blake ).

Tout le monde a pris rendez-vous pour le lundi 31 mai.

Josette

la malle d’éveil musical

La Malle musicale Prêtée par la Médiathèque Départementale du Nord

DSCN0088

Du 12 février au 18 mars 2008  –  10 séances d’animations ont été réalisées

8 pendant le temps scolaire avec les enfants de l’école du Tilleul

IMGP0951

2 ateliers hors temps scolaire, pour les enfants de 3 à 11 ans

 

Découverte d’instruments de musique / Jeux musicaux / Fabrication d’instruments /

Contes et comptines.

2008-2-malle-musicalale

Fabrication de papier

2006 papier recyclé2.jpg

Oct 2006, indicateur

ATELIER PAPIER RECYCLE POUR LES ENFANTS

Et ce n’était pas la première fois qu’on réalisait cet atelier, un article de la voix du nord de 1994 dans le cadre du projet « 1000défis pour ma planète »

batch_1994 papier recyclé2


Histoire & Recette

Le papier est le support le plus employé en imprimerie

 D’origine très ancienne (certains attribuent aux chinois l’invention du papier au deuxième siècle de notre ère), il fut d’abord exclusivement fabriqué à la main avec des matières très diverses (bambous, roseaux, vieux chiffons), et ce, jusqu’au XVIII siècle

En 1799, le Français Nicolas Robert inventa la première machine à fabriquer le papier en continu, au lieu de l’obtenir feuille par feuille.

Quels que soient les constituants de base (chiffons, cellulose, paille, vieux papiers) et le mode de fabrication (industrielle ou manuelle)

l’obtention du papier passe obligatoirement par deux phases distinctes :

préparation de la pâte et formation de la feuille.

Pour obtenir la feuille, la pâte est tout d’abord diluée dans une très forte proportion d’eau.

 Puis, à l’aide d’une forme ( deux cadres rectangulaires emboîtés dont l’un constitue les limites de la feuille et l’autre est garni d’une fine toile métallique), il faut prendre une certaine quantité de pâte dans la cuve .

Agitée par un mouvement de va-et-vient, la toile métallique retient les fibres mais laisse s’égoutter une partie de l’eau.

Au bout de quelques instants, ce qui deviendra la feuille de papier a suffisamment de consistance pour que le premier cadre soit retiré et que l’agglomérat pâteux de fibres soit placé sur un feutre, puis recouvert d’un second feutre.

 Quand une certaine quantité de feuilles sont ainsi prêtes,

elles sont soumises à la pression énergique d’une presse

puis mises à sécher, une par une, dans un endroit aéré, mais non soumis aux effets du soleil et du gel qui les rendraient cassantes et inutilisables.

Ceci est le canevas de fabrication du papier à la main